Réduire les caractèresAugmenter les caractèresImprimer

Affichage dtaill (Muses et monuments)


Fort de Taravao

Générique monument

Le fort de Taravao est une structure défensive militaire située sur l’isthme reliant la grande Tahiti Nui à la petite Tahiti Iti, sur la commune de Taiarapu-Es, en Polynésie française.

 

Le fort en pierre de Taravao, au sommet d’une colline, a été construit par les Français en 1844 pour se protéger des rebelles tahitiens de la presqu’île.

Le 13 mars 1844, quelques heures après le départ du consul britannique Pritchard, la frégate la Charte arrive devant Tahiti. Elle amène, venant de l’archipel des Marquises, la 26ème compagnie d’infanterie que le gouverneur militaire Bruat a fait demander pour contenir les Tahitiens de Tahiti Ii opposés à la domination française. Les travaux portent sur les fortifications du poste de Taravao. Les fossés, le blockhaus (édifié à l’emplacement d’une barbette pour l’artillerie) et un abri pour les troupes, qui occupaient jusqu’alors le réduit, sont en cours de construction. La position stratégique du bâtiment est forte ; il présente deux faces sur la plaine et deux autres sur un versant rapide au pied duquel coule un ruisseau.

Lors de la seconde guerre mondiale, les Allemands présents à Tahiti sont internés au fort de Taravao.

Depuis 1963, le fort est utilisé comme centre d’entrainement par l’armée française : il abrite la 1re compagnie du RIMaP-P (Régiment d’Infanterie de Marine du Pacifique Polynésie), qui constitue l'essentiel de la réserve opérationnelle terrestre de la Polynésie.

98722Taravao

Date du Class ou de l'Inscrit : 23/06/52

Fort & citadelle